Utilisez un Ockham pour vous raser de près!

Dans le tumulte de nos quotidiens, l’utilisation régulière de ce principe de raisonnement pourrait nous être utile.

Le rasoir d’Ockham

Le rasoir d’Ockham est un principe de raisonnement que l’on attribue au frère franciscain anglais Guillaume d’Ockham   ( 1285 – 1347). L’objectif est de privilégier la solution la plus simple quand plusieurs solutions sont en concurrence pour résoudre un problème. Par  la solution la plus simple, on entend celle qui fait appel au plus faible nombre de raisons ou d’explications. Il ne s’agit pas forcément de la plus simpliste ou de la plus conventionnelle.

Appelé rasoir car il a pour finalité de raser, d’éliminer, les solutions les moins vraisemblables, on le retrouve  aussi sous le nom de  principe de simplicité ou d’économie.

Il faut être vigilant sur le fait que ce principe de raisonnement ne garantit pas la véracité du raisonnement. Mais il indique que c’est celui-ci qu’il faut étudier en priorité.

Autre point d’attention : nos propres opinions personnelles que l’on aura tendance à trouver plus simples et plus vraies car déjà présentes dans notre univers mental.

 

Devant la complexité du monde, la confusion que génère la surinformation de notre société, il est opportun de se rappeler du bon usage du rasoir d’Ockham pour repousser des réponses fantaisistes, farfelues ou complotistes.

Particulièrement lorsque nous réalisons des inductions, c’est-à-dire que nous partons de faits que nous observons (ou qui sont sélectionnés pour les présenter à notre attention)  pour en tirer une ou des règles générales.

Devant les enjeux environnementaux à venir, l’usage ce principe de simplicité évite  de ne nous dissiper et permet de concentrer notre énergie sur des actions ayant de l’impact.

 

Pour conclure :
Nous utilisons régulièrement le rasoir d’Ockham dans nos actions sur la consommation, car il est économe et donc écologique par nature. Mais l’usage de ce rasoir n’est pas limité à ce champ et peut être utilisé dans tous les domaines.

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Plus de posts

Comportement

Vive l’Inhibition!

Les neurosciences cognitives montrent le rôle essentiel de l’inhibition dans les processus d’apprentissage. Contrairement à l’idée portée par une psychologie

Retour haut de page